La Mauritanie : Escapade dans les dunes de l’ADRAR

Nouakchott, la capitale de la Mauritanie est un passage obligé pour quelques démarches administratives, notamment le renouvèlement de nos visas. Il ne faut pas moins de 3 jours pour y arriver et pour nous ce sera 4 car le réseau informatique ne marchait pas quand on est venu les récupérer. C’est l’Afrique : on prend son temps et nous on a le temps……

On en profite pour visiter la ville, les marchés et faire un tour au port de pêche, haut en couleurs et en odeurs. Les belles chaloupes, toutes colorées, franchissent la barre houleuse de l’océan pour débarquer le poisson  fraichement péché. C’est un ballet permanent, un véritable tableau de pèche, avec les chaloupes retenues par des cordes, des hommes déchargeant le poisson avec des cageots sur leur tête et la foule omniprésente sur la plage souhaite acheter du poisson ultra frais.

        IMG_7367 (1024x768)    IMG_7417 (1024x768)   IMG_7369 (1024x768)

                          IMG_7443 (1024x768)   IMG_7379 (1024x768)

Jacques et Sylvie, deux baroudeurs expérimentés qui roulent en UNIMOG et avec lesquels nous étions en contact démarrent leur périple autour du massif de l’Adrar. Nous avons la chance de les rencontrer à Atar  et ils acceptent notre camion dans leur raid. Nous profiterons ainsi de leurs excellents conseils sur le désensablage et la navigation.

   IMG_7866 (1024x768)    IMG_8443 (1024x768)    IMG_8958 (1024x768)

image

Découverte d’AZOUGUI, de son habitat traditionnel, de sa palmeraie source de vie et de ses gueltas. Kassem, un ancien militaire parachutiste dans l’armée française, fier de nous montrer ses médailles bien mérités, y règne en patriarche.

                            IMG_7559 (1024x768)         IMG_7638 (1024x768)   IMG_7560 (1024x768)

                                                        IMG_7554 (1024x768)   IMG_7532 (1024x768)

                                                                                                IMG_7567 (768x1024)

Nous sommes invités au thé traditionnel à la menthe au milieu du village  

IMG_7601 (1024x768)    IMG_7595 (1024x768)  IMG_7594 (1024x768)

Il est difficile de s’arrêter dans les villages sans y manger un excellent repas toujours préparé par les femmes. La cuisson du couscous se fait au feu de bois. C’est peut être celui que nous dégusterons le soir même ?

                                                       IMG_7608 (1024x768)

Les bicquettes et les dromadaires sont plus à l’aise que nous dans les passages secs et rocailleux des oueds.

         IMG_7548 (1024x768)      105_4131 (2) (1024x941)   IMG_7526 (1024x768)

Le massif de l’ADRAR nous révèle de belles surprises. Ce sera 6 jours fabuleux aux portes du plus grand désert du monde.

Notre circuit passe par Azougui, Tergit, Atar, Tazazmout, El-Beyed, El-Ghalaouiya, Ouadane, Chinguetti et retour Atar : 738 kms majoritairement hors piste.

Paysages de désert très variés, passant du plat au vallonné, du sableux au pierreux, au caillouteux, du blanc au rouge, au gris, du lumineux ensoleillé au brumeux avec vent de sable,……. une multitude de magnifiques paysages

Je n’ai pas assez de vocabulaire pour décrire cette beauté magique, grandiose, envoutante

Qu’on ne se lasse pas de regarder

Qu’être au milieu d’un espace infini, au milieu de nulle part est un véritable bonheur

Que l’on entend le silence

Que le ciel s’offre à nous comme nulle par ailleurs

Que nos pieds, nos roues caressent le sable tout en douceur,

Que le vent épluche les dunes pour les reconstruire ailleurs

Que l’on glisse, que l’on surfe sur le sable

Que le sable nous offre cette sensation de liberté

L’impression de ne plus savoir où on est, ni d’où on vient, ni où on va.

Bref, on adore.

            IMG_7847 (1024x768)    IMG_7958 (1024x768)    IMG_7984 (1024x768)

            IMG_7830 (1024x768)     IMG_7982 (1024x768)       IMG_7968 (1024x768)

         IMG_7836 (1024x768)    IMG_7822 (1024x768)      IMG_7992 (1024x768)

      IMG_7944 (1024x768)    IMG_7980 (1024x768)        IMG_7865 (1024x768)

     IMG_8178 (1024x768)     IMG_8186 (1024x768)     IMG_7951 (1024x768)

                                     IMG_8391 (1024x768)    IMG_7870 (1024x768)

Quand le vent de sable se lève, cela complique la navigation. Les paysages prennent un autre charme. Une brume entoure le relief. Là, on ne sait vraiment plus où on est.

IMG_9052 (1024x768)     IMG_9058 (1024x768)    IMG_9060 (1024x768)

 On n’aime moins la célèbre tôle ondulée. “Bidiou!!”,  qu’est ce qu’elle est dure. Là, on ne s’amuse pas vraiment. Tout tape, tout vibre, quelque soit l’allure. Même l’Iveco perdra une pièce de fixation des lames stabilisatrices. Aucune représentation d’IVECO en Mauritanie. Une pièce sera usinée sur mesure à Nouakchott.

                                                       IMG_8730 (1024x768)

Et au milieu de ce désert, il y a toujours des rencontres. On arrête de se poser des questions et l’on savoure chaque moment

           IMG_8184 (1024x768)      IMG_8191 (1024x768)    IMG_8301 (1024x768)

                                        IMG_7613 (1024x768)    IMG_8788 (1024x768)

                                      IMG_7612 (1024x768)   IMG_8777 (1024x768)

A El Beyed, YESLEM se met en quatre pour que l’on apprécie son musée de la préhistoire, créé lors de sa rencontre avec Théodore Monod dans le Majaba Al Koubra !!

   IMG_8134 (1024x768)    IMG_8158 (1024x768)    IMG_8155 (1024x768)    IMG_8149 (1024x768)

J’ignorai l’existence des dromadaires blancs :

IMG_9080 (1024x768)   IMG_8550 (1024x768)  IMG_8577 (1024x768)   IMG_8099 (1024x768)

Les vents de sable n’ont pas réussi à effacer les gravures rupestres (pétroglyphes) laissées par les anciens d’il y a quelques milliers d’années.

IMG_8367 (1024x768)    IMG_8385 (1024x768)   IMG_8379 (1024x768)   IMG_8946 (1024x768)

Après Ouadane, Chinguetti, ville très active à la grande époque des caravanes, village de pierres rouges aux très belles construction en cours de restauration

IMG_8753 (1024x768)  IMG_8918 (1024x768)  IMG_8786 (1024x768)

IMG_8888 (1024x768)  IMG_8884 (1024x768)

IMG_8914 (1024x768) IMG_8860 (1024x768)  IMG_8811 (1024x768)

 

SAFISLAM, un délicieux personnage nous contera l’histoire de Chinguetti et nous montrera quelques uns des livres de sa célèbre bibliothèque qu’il conserve précieusement.

IMG_8877 (1024x768)

IMG_8872 (1024x768)     IMG_8874 (1024x768)        IMG_8764 (1024x768)

IMG_8890 (1024x768)

 

Quelques bivouacs :

IMG_8166 (1024x768)    IMG_7978 (1024x768)      IMG_7828 (1024x768)    IMG_7979 (1024x768)

Cette escapade nous a donné envie de voir encore plus de désert.

Fort de notre expérience nouvelle mais sans vouloir égaler Jacques et Sylvie vraiment trop forts, si nous prenions la piste du rail pour atteindre les oasis et les palmeraies de la vallée blanche dans le massif de l’Adrar ?


5 réflexions sur “La Mauritanie : Escapade dans les dunes de l’ADRAR

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s